Arrêt du tabac : comment éviter la rechute ?

Publié le : 08 octobre 20214 mins de lecture

Le principal adversaire du sevrage est généralement la rechute. Cette dernière peut être causée par un élément déclencheur comme la colère, le stresse ou la déprime, ou par une situation à risques. L’abaissement de la motivation réduit la résistance à ces événements, ainsi l’envie dominatrice de fumer peut gagner. La consommation d’alcool et les sensations négatives peuvent aussi provoquer une envie de fumer.

Pour éviter une rechute, il est alors nécessaire d’appendre à identifier les causes de cette dernière, car il est judicieux de prévoir des stratégies que d’affronter les situations critiques. Mais comment prévenir une rechute après l’arrêt du tabac ?

Organiser des stratégies anti-rechute

Pour ne pas faire une rechute, vous devez réagir de manière adéquate face à des conditions à risque bien fréquentes. En général, ces situations étaient jointes à la prise d’une cigarette comme le café après le repas, une soirée arrosée ou le fait de sortie le chien.

Pour mieux administrer vos désirs, vous devez avant tout vous débarrasser des briquets, des paquets de cigarettes, des cendriers et de transformer ses moments de vacuité en activités sportives. Par ailleurs, il est conseillé de prévenir votre entourage de votre ambition d’arrêt de fumer.

Pour ne pas faire de rechute, il suffit parfois d’élaborer un peu de stratégie ou d’effectuer une thérapie comportementale cognitive.

Se souvenir des effets positifs de l’arrêt du tabac

En réalité, après avoir arrêté de fumer, de nombreuses choses ont plaisamment changé dans votre vie, par exemple, vous n’êtes plus forcé de vous éloigner sur le balcon en plein hiver durant une soirée entre amis, vous redécouvrez le goût des aliments, car votre olfaction n’est plus altérée, vos vêtements ne sentiront plus la fumée de cigarette et vous pouvez faire des activités sportives avec vos amis sans avoir à tousser.

En plus, avec l’accroissement du prix du tabac, vous pouvez faire plus d’économie et sur le long terme, les bénéfices sur votre santé sont énormes, car il y a la diminution du risque de cancer, d’élasticité de la peau et de maladies cardiovasculaires. Vous aurez un bien-être optimal.

Une rechute n’est pas une défaite

La survenue d’une rechute ne met pas en péril un arrêt du tabac. Effectivement, d’après des recherches, les ex-fumeurs ont plusieurs tentatives sérieuses avant de réussir à ne plus fumer définitivement. De ce fait, si vous faites une rechute, inutile de vous mettre trop de pression, et ne désespérez pas. Vous pouvez planifier dès maintenant une nouvelle tentative.

Éviter une rechute après un arrêt tabagique peut être donc difficile. Mais vous pouvez réussir cette démarche si vous élaborez des stratégies anti-rechute tout en vous souvenant des effets positifs de cette décision.

Plan du site