Quelles conséquences sur le tabagisme passif du nourrisson ?

Publié le : 08 octobre 20214 mins de lecture

Plus de 100 000 nourrissons meurent de maladies dues au tabagisme passif. La gravité des maladies varie selon la résistance de l’organisme du nourrisson.

Le risque d’être victime du tabagisme passif est plus élevé chez les bébés dont la mère a fumé pendant la phase de grossesse et lorsque les bébés sont directement exposés à la fumée à l’intérieur de la maison. 

Les bébés nés dans une famille de fumeurs rencontrent des risques au niveau de leur croissance et recourent des affections graves.   

Comment se manifestent les conséquences du tabagisme passif ?

Si le tabagisme passif parait moins grave chez les adultes, il est nuisible pour les nourrissons. En effet, les victimes souffrent de graves problèmes respiratoires tels que l’asthme. Le tabac empêche freine le développement du système respiratoire du bébé. Une malformation des bronches et des poumons peuvent être constatés au fil du temps.

Dans le cadre de la grossesse, le tabagisme passif peut engendrer une naissance prématurée de l’enfant ou pire, une mort subite. Puisque le tabac ne laisse aucun nourrisson indemne, ses effets néfastes peuvent apparaître plus tard. Le bébé sera alors très sensible aux allergènes.

Durant la période d’allaitement, la nicotine est transmise au nourrisson par le biais du lait maternel. En plus d’exister dans l’organisme du bébé, cet élément chimique détruit les éléments nutritifs que le lait est censé apporter. Le nourrisson risque alors de souffrir de colique, de nausée, voire de vomissement. Aussi, son rythme cardiaque sera affecté.

Pourquoi les nourrissons sont les plus sensibles ?

Le système respiratoire d’un nourrisson fonctionne plus rapidement que celui de l’adulte. Son cœur bat d’un rythme plus accéléré et ses poumons absorbent plus de particules. La nicotine fait partie des éléments chimiques les plus néfastes. En effet, elle affecte tant la santé actuelle du bébé et sa croissance. 

Étant en pleine croissance, le système immunitaire de l’enfant ne le protège pas complètement. Déjà, ce dernier est sensible vis-à-vis des virus et des bactéries, mais la nicotine fait détériorer la situation. Il retarde le développement du système immunitaire et rend le bébé sensible même aux moindres changements de températures.

Comment éloigner le nourrisson du tabagisme passif ?

En tant qu’adulte, vous êtes le premier responsable. Vous devez éliminer toute trace de tabac de votre maison si vous souhaitez que votre chérubin garde une bonne santé en grandissant. Si vous ne pouvez pas arrêter de fumer, au moins débarrassez-vous de mauvaises habitudes de fumeur. Le fait d’ouvrir les fenêtres ne changera rien puisque tous les conduits d’aération feront circuler la fumée à l’intérieur de l’ensemble de la maison.

Pour une mère qui allaite, une alternative à la nicotine s’impose. Des technologies telles que la cigarette électronique vous aidera à sortir de votre dépendance. Sinon, des thérapies pour soigner la dépendance au tabac et à la cigarette sont facilement accessibles.

Plan du site